20 mars 2018

Naissance d'une chef d'entreprise

Le jour où j'ai eu l'idée de lancer mon projet de prestation de service à l'événementiel, beaucoup de personnes autour de moi m'ont dit Pourquoi ? Une femme chef d'entreprise ? Mais, organiser, animer une fête, divertir, changer les idées le temps d'une soirée m'a toujours attirée.




www.sonoslights.com
De l'idée à la concrétisation


En 2009 une idée me trotter dans la tête, "devenir chef d'entreprise" j'ai décidé de créer ma propre micro-entreprise dans l'événementiel. Depuis quelques années, malgré mon ancien métier d'aide-soignante, j'étais désireuse de prendre mon envol en tant que patron. Vous me direz prendre le risque d'endosser la responsabilité d'une entreprise pas question ! Eh bien figurez-vous que j'y ai bien réfléchi.

Cela peut s’avérer très contraignant, mais le sentiment d’être son propre chef et de prendre ses propres décisions est quelque chose de très stimulant et motivant. D’accord, le client est roi, mais l’entrepreneur possède réellement le pouvoir de décision. Cela est très bénéfique d’un point de vue personnel et fortifie la confiance en soi. Avant de me lancer, j'ai observé mon mari qui était son propre chef dans sa carrosserie et son parc auto de plus de 150 véhicules et 15 salariés. Il était libre de ses choix, il possédait une totale liberté de mouvement. Aucun compte à ne rendre à personne ! Cela me fascinée mais me faisait peur à la fois. Il y avait des jours je voyais mon homme déprimé, sur les nerfs ou joyeux ! Devenir chef d’entreprise me laissé perplexe





Laser Caméo à a location chez Sonoslights
La joie et la tristesse


En 2009 je me suis inscrite en auto-entreprise dans le domaine de l'animation récréative et la location de sono. J'animer les anniversaires, les boums des enfants et des ados ! Tout aller pour le mieux, une entreprise florissante, un deuxième bébé pour 2012. Mais en début de cette année 2012, une catastrophe sans préalable vint assombrir notre petit bonheur ... Le terrible accident de la circulation de mon mari nous bascula dans une spirale infernale et, l'envie de devenir à 100 % entrepreneur se figea dans ma mémoire. Rééducation, soins permanent, visite chez des spécialiste, notre quotidien était contraignant mais utile pour l'avenir.

Une remise en question

Le déclenchement ! l'invalidité de mon mari et le besoin permanent d'une aide. La naissance de notre deuxième enfant nous donna une lueur d'espoir et de la joie. La perte totale de l'entreprise de mon mari et une réorganisation de mon auto-entreprise se confirma pour améliorer au mieux l'avenir de ma petite famille. Depuis ce jour fatal du Jeudi 12 Avril 2012, notre vie changea à tout jamais. J'allais devenir chef d'entreprise à temps plein laissant mon travail d'aide-soignante derrière moi, car il fallait impérativement une aide en permanence auprès de mon mari. Et là s'installa une très grosse peur ! La peur de ne pas arriver, de ne pas obtenir des résultats dans mon entreprise. Faire une pause germa dans ma tête.

Cela fait partie du jeu ...

Créer ma micro-entreprise d'événementielle, m'a permis de porter un projet personnel qui a pour but d’être ma source de revenue.
C'est un challenge motivant de tous les jours à relever. Ce projet, pour moi avait des enjeux importants de réussite et, de l'adrénaline constante. Entreprendre de changer sa vie pour devenir son propre patron s’avère être une expérience des plus excitante qu’une personne puisse vivre. Certes, le stress et le surmenage sont de mises dans ce challenge, mais cela fait partie du jeu. Tout au début de mon aventure, je ne gagner pas grand-chose. Cette période à durer plus d'un an. C’est pour cela que j'ai gardé mon ancien emploi. Cela me permettait d'avoir mon propre avis et mon expérience dans le domaine de l'entrepreneuriat. Cependant, mes revenus ont augmenté très rapidement !

La chaîne YouTube de Sonoslights


C'est pour cela que j'ai pu effectuer une formation en photographie à l'École d'Arts Appliqués de Reims. Cela m'a permis d'inscrire une autre activité à ma micro-entreprise. De nos jours, ma petite entreprise est reste à flot. Des contrats de longues durées, de nouvelles activités, une petite notoriété grandissante dans la région. Ma petite micro-entreprise fait son petit bonhomme de chemin. Mais je ne désire pas l'agrandir pour autant. Elle est bien comme cela. 

Actuellement je suis en pleine formation pour devenir télé pilote de drone (prochainement un article sera consacré à ma formation). Je me forme encore et encore, à mon avis pour qu'une entreprise reste sur le marché, nous devons apprendre et nous formés constamment pour progresser.
Et vous qu'en pensez-vous ? Cet article vous a plu ? (Partagez-le ! ;-)) Avez-vous des choses à y ajouter ? (Commentez-le ! ;-)

Nanette





4 commentaires:

  1. Bonjour, article très intéressant. Vous avez un long parcours. Et vous êtes toujours aussi motivé ! J'espère vous lire encore et encore.

    RépondreSupprimer
  2. Vos articles sont intéressant, je suis une femme DJ, et je suis bien placée pour savoir que dirigée une entreprise en tant que femme c'est pas facile ! Je vous suis ...

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaires. A bientôt sur le blog !